Rénovation

Ajouter une extension à une maison ancienne ou simplement la rénover, relève parfois du défi tant il y a de paramètres à prendre en compte. Ce n’est pas qu’une simple surface supplémentaire qu’un architecte ou maître d’oeuvre va venir greffer à l’existant. C’est avant tout une multitude de questions réglementaires, environnementales, architecturales et patrimoniales qui doivent trouver réponses pour satisfaire les exigences des propriétaires, tout en considérant le champ des possibles.

Nous imaginons et concevons tous projets d’extension ou de rénovation.

les éléments pour lesquels vous devez prêter attention, qu’il s’agisse de rénover ou d’agrandir une maison de ville ou une maison de campagne.

Avant de vous lancer dans votre projet d’extension ou de rénovation de maison ancienne, quelques points sont à noter. Bien sûr, toutes les maisons anciennes n’ont pas le même style architectural, ni les mêmes finitions. Néanmoins, il faut savoir que, de manière générale, les techniques et les normes de conception et de construction n’étaient pas aussi pointues que celles que nous pouvons connaître aujourd’hui, tout simplement parce que les préoccupations n’étaient pas identiques.

Par exemple, la surface des fenêtres est souvent réduite dans les maisons anciennes. Ces dernières étaient reconnues comme source importante de déperdition d’énergie, et considérée comme assez coûteuse. Aujourd’hui, les normes de la RT 2012 imposent une certaine proportion (1/6ème) de surface vitrée par rapport à la surface habitable. L’orientation des surfaces vitrées est aussi étudiée dès la conception pour répondre aux exigences du BBio. Et les performances énergétiques des huisseries d’aujourd’hui se sont nettement améliorées.

Pour continuer sur le plan thermique, les maisons anciennes sont dotées d’une isolation jugée peu efficace, aujourd’hui. Les techniques de pose et les matériaux vieillissants en sont en partie responsables.

Les modes de vie, la circulation au sein des maisons ont aussi changé. Les maisons anciennes sont particulièrement cloisonnées. Elles étaient initialement conçues pour que chaque pièce ait sa propre fonction. Il était donc rare de voir la cuisine ouverte sur le salon.

Rénover ou construire une extension de maison ancienne, c’est mixer l’existant avec le moderne et adapter les techniques de construction du passé aux techniques de construction et de règlementation actuelles.

L’aboutissement d’un projet de rénovation ou d’agrandissement d’une maison ancienne montre d’une part une certaine prouesse dans le mariage de deux styles architecturaux différents, et d’autre part, la réussite dans la mixité et l’harmonisation de plusieurs époques.

Pin It on Pinterest

Share This